21. mars, 2015

FN et Radical-Libertaire, même mal

Le FN progresse parce que les partis traditionnels sont devenus incapables de répondre aux problématiques actuelles, car ils sont empêtrés et tenus par une idéologie radical-libertaire. Le fond de cette idéologie est, en fait, le rejet de soi-même et des autres, authentiquement. Ce qui explique notamment la montée du communautarisme.

Ainsi, certaines collectivités locales tenues par la droite, plutôt que d'affirmer – sans agressivité – leur identité, en viennent à soutenir des initiatives socialistes! A force de continuer dans ce sens, la droite devra bientôt s'excuser d'exister et d'aimer la France !

La bienveillance, authentique, à l'égard de tout homme est la seule doctrine qui soit. Au préalable, cela passe nécessairement par l'amour de soi – à ne pas confondre avec l’orgueil. La France doit cesser de s'autodétruire, elle doit s'aimer pour aimer les autres, et entreprendre les grandes choses dont elle est capable: cela s'appelle la confiance. Elle ne se découpe pas en 2 : l'une, économique, et l'autre, sociétale. Elle est une et indivisible.

Quant à elle, la doctrine FN est complètement déconnectée du réel : de l'autre et de l'environnement économique, social, politique...

L’idéologie radical-libertaire et la doctrine FN sont aussi dangereuses l'une que l'autre, tout simplement, parce qu’elles méprisent la réalité humaine et la nature.