15. janv., 2016

Election des Républicains de la 2ième circonscription de Gironde : Osons la Liberté !

Les friands de politique et habitués du quotidien Sud-Ouest ont pu lire, hier à la page 13, cette phrase du secrétaire départemental des Républicains : « Édouard Duparc est parfois incontrôlable. Nous avons refusé sa candidature aux départementales mais pour les élections internes, nous n’avons pas pu l’en empêcher », raconte Nicolas Florian.

D'un côté, il faut préciser, que de par ses fonctions, celui-ci est responsable de l'organisation des élections internes aux Républicains, qui auront lieu à la fin du mois.

De l'autre, que les règles qui fixent les modalités de l'élection interne aux Républicains, indiquent que "le secrétaire départemental doit observer une stricte neutralité à l'égard des différents candidats.".  Tout à chacun pourra constater que cette "recommandation" écrite, ne fait que formaliser le bon sens. Celui qui contribue à faire vivre la démocratie, dans un esprit de bienveillance et d'équité à l'égard de chaque candidat, pour le bien de tous.

Dès lors, ces propos, non démentis par l'intéressé, apparaissent tout simplement scandaleux à mon égard, mais aussi des électeurs. Et dans ces conditions, il est légitime de se poser la question de savoir qui a réellement perdu son contrôle ?

Loin de toutes agitations politiciennes. Mais plutôt, dans un esprit de renouvellement et de sérénité, j'appelle tous les électeurs Républicains de la 2ième circonscription de Gironde à la mobilisation et à voter massivement pour ma candidature les 30 et 31 janvier prochains.

Ensemble, vivons la démocratie et la justice. Osons la Liberté !

Je compte sur vous, et vous pouvez compter sur moi.

Amitiés

 

PS : pour soutenir mon action, adhérez à Sens Commun, en cliquant ici.