31. déc., 2018

Noël, scandale de notre temps !

Sans s’en apercevoir, les réclamations des gilets jaunes sont probablement proches du temps de Noël vécu par les catholiques.

La venue de Jésus en notre monde se déroule dans un contexte géographique et temporel bien identifié, celui d'Hérode le Grand, roi de Judée, de l’empereur Romain Auguste et de Quirinius, gouverneur de Syrie, dans la petite ville de Bethléem. L’accouchement intervient en période de recensement, et la filiation humaine de Jésus est également bien connue, puisqu’elle provient de la maison et de la lignée de David.

C’est dans un contexte historiquement identifié et réel que se déroule la naissance qui permet à Dieu de rentrer en contact direct avec l’humanité et l’univers.  Cette fête de Noël est donc une invitation au réalisme avec l'environnement et soi-même.

Etre citoyen du monde, c’est découvrir et participer à son déroulement, chacun à sa place. C’est observer les différents paramètres à leur juste mesure, les qualifier et prendre la décision adéquate en fonction de l’objectif fixé. Enfin, c’est participer à la création du monde, et s’émerveiller de sa beauté !  

Personnellement, c’est résolument prendre la décision de mettre en œuvre un projet d’épanouissement équilibré, appliqué à toutes les dimensions de la vie humaine : affective, intellectuelle, sportive, professionnelle, spirituelle… afin de la développer intégralement et la faire tendre vers la perfection. Ce qui nécessite de reconnaître qu’elle existe, qu’elle est réalisable, et que chacun, humblement et péniblement, a besoin de progresser.

La perte de cet ajustement est responsable de nombreux maux actuels et prévisibles.

Au niveau économique, ce sont les prestations sociales et un budget d’Etat sans cesse financés par le recours à l’emprunt.

Au niveau politique, c’est l’inadéquation de certaines mesures, appliquées avec celles qui sont nécessaires ou désirées, en raison de l’omniprésence des réseaux de pouvoirs qui imposent par la pression et la manipulation l’inscription de leurs revendications dans le droit positif, à l’insu de la volonté populaire.  Raison probable de la révolte des gilets jaunes… Par exemple, bien que non reconnue officiellement, l’écriture inclusive est imposée par des militants dans les associations ou institutions pour communiquer, dans le but de préparer la population à une réforme future.

Au niveau sociétal, c’est l’édification de la toute puissante volonté individuelle qui prime sur le corps ou la personne, avec l’avortement qui nie le caractère humain de l’embryon ; le divorce qui organise l’abandon de l’époux ; et actuellement, la promotion du transgenre, sous couvert de transphobie…

Il s’ensuit un rejet de la nature, malgré des appels à l’écologie, au lieu de son accueil et de son apprivoisement, dans le respect de sa finalité ; un contournement des difficultés plutôt que de leur affrontement résolu et courageux.

Cet égarement est dangereux, car il éloigne l’homme de ses fondamentaux, le laissant vulnérable à toute séduction désenchanteuse, incapable de discerner le bien et de vouloir réaliser le bien commun. Noël, bien que vécu dans une crèche il y a plus de 2000 ans, par son appel discret au réalisme, apparait prophétique. Il devient un scandale de notre temps !